Le premier festival de Montréal a très certainement été EXPO 67
... et il avait duré tout un été
... et il s'est poursuivi plusieurs années, transformé

Un petit coup de chapeau au maire Jean Drapeau, décédé il y a 10 ans aujourd'hui

Une réflexion sur les guerres de pouvoir, sur les enclaves et blocages liberticides


Montréal, le 12 août 2009

Statue de Jean Drapeau,
située dans le jardin face à l'hôtel de ville de Montréal, entre la Place Jacques-Cartier et le Musée du Château Ramezay
Photo © Jacqueline Mallette 2004


La guerre des festivals qui sévit en ce moment tout comme les multiples guerres de pouvoir et de clans concentriques et liberticides un peu partout en ville et dans le monde donne envie de revenir en arrière pour reprendre son équilibre et tenter de comprendre.

On est obligé de revenir au maire Jean Drapeau qui a littéralement mis Montréal sur la carte du monde, autrement que pour les autocars qui arrivaient de l'État de New York les fins de semaine et profiter de distractions qui n'étaient possiblement pas aussi accessibles chez eux et qui apparemment causaient beaucoup de criminalité ici... le maire qui est décédé il y a 10 ans aujourd'hui avait à l'époque fait du ménage dans tout ce «dévergondage».

L'héritage que Monsieur Drapeau a légué profite encore à la population montréalaise. Il a posé les premières pierres de notre ville de festivals : la Place des Arts (1963), le métro (1966), l'Exposition Universelle (1967), les Jeux olympiques (1976), l'aménagement du circuit Gilles-Villeneuve et la venue du premier Grand Prix de Formule Un à Montréal (1978) ainsi que les Floralies Internationales (1980).

Avant Expo 67, la population de Montréal fourmillait dans des usines opérant dans les édifices qui abritent aujourd'hui des sociétés informatiques du Vieux-Montréal et le long du canal Lachine. Maintenant. le Vieux-Port est un lieu de détente et de villégiature, et le canal Lachine sert aux randonnées en canot, kayak et autres sports d'eau. Et les deux sont reliés grâce à de pittoresques pistes cyclables dont la chaussée est par endroits presque aussi chaotiques que celle des rues et des boulevards.

A l'époque, Montréal était la métropole du Canada, peut-être un peu grâce à l'île Jésus dont la population était englobée dans celle du Grand Montréal... du Greater Montreal au fait puisque à l'époque, Montréal était aussi une ville où l'affichage général et la vie au travail se faisaient d'abord et avant tout en anglais.

Le maire Drapeau, paraît-il, fier et consciencieux, prenait le premier métro tous les matins pour se rendre à l'hôtel de ville et répondait à toutes les lettres de citoyens qu'il recevait.

C'était avant la globalisation, avant Internet, avant les ordinateurs, avant le copier-coller, avant les envois massifs en un millième de seconde ou à peu près. Au fait, n'était-ce pas aussi avant la télé couleurs?

Voilà. C'était une petite pensée de circonstance de la part d'une victime qui, un jour, a marché pendant tout un dimanche le long d'un mur aujourd'hui détruit, un mur qui n'était pas aussi haut que large et que long, un mur coiffé de barbelés et augmenté de nombreuses mesures rébarbatives, un mur qui avait séparé des familles et qui passait même au milieu d'une maison, un mur pratiquement impossible à franchir et sur lequel on ne comptait plus les croix marquant chacun des individus morts pour avoir voulu vivre dans un pays de droit et de liberté pour tous. C'était l'époque du rideau de fer qui partageait l'Europe en deux et qui était vraiment liberticide, autant pour le moral que dans la vie de tous les jours. Liberticide comme n'importe quelle enclave, n'importe quelle sorte de mur ou blocage servant à fermer les esprits et brimer tout le monde, sauf les proches de chacun des petits pouvoirs.

C'était un salut au tout premier grand festival de Montréal : Expo 67 dont apparemment le 50e serait déjà en plan.

Place Ville Marie, 50 ans

Les maires de Montréal

Livres, musique, CD, DVD
Expo 67, sur DVD
Ces femmes qui détruisent ... les femmes. Les ravages du «bitchage» pp. 79-81 sur les comités à complots
Bitchage • Guide de survie • 25 conceils indispensables

Montréal
Articles sur Montréal et le Québec en français
Quoi faire à Montréal

Voir aussi les calendriers :
Activités Arts
Expositions
Musique classique
Festivals

Juin
logo ServicesMontreal.comQuoi faire à Montréal en famille, avec des enfants
Excursions et spectacles en dehors de Montréal

ServicesMontreal.com's English front page
Recherche Internet