HOME
Première mondiale au Festival des Films du Monde de Montréal 2008
En présence de Mary Haverstick, Marcia Gay Harden, détentrice d'un Oscar, et sa fille Eulala Scheel

Un film sur la maison, les générations de femmes et les relations de couple


Montréal, le 24 août 2008

La réalisatrice-scénariste Mary Haverstick
et les deux actrices principales,
Marcia Gay Harden, détentrice d'un Oscar,
et sa fille Eulala Scheel
étaient à Montréal pour la Première mondiale du film HOME,
le 23 août 2008, dans le cadre du Festival des Films du Monde.
Une période de questions a suivi la présentation du film.
La voici dans sa presque intégralité, durée oblige = en 2 parties.

Vidéo Jacqueline Mallette, ServicesMontreal.com

Présentation en Première mondiale au FFM Montréal 2008
Marcia Gay Harden
, détentrice d'un Oscar, et sa fille Eulala Scheel ont quitté un tournage dirigé par Drew Barrymore pour assister à la première mondiale de leur film HOME à Montréal, au Festival des Films du Monde 2008. La projection du film a été suivie d'une période de questions et d'un cocktail - auquel était convié le public - en présence des deux actrices et de la réalisatrice-scénariste Mary Haverstick, permettant de rencontrer la conceptrice ainsi que deux des comédiennes principales, la mère et la fille, dans le film comme dans la vie.

C'est un film sur les générations de femmes, les relations mère-fille, les relations de couple et sur le cancer du sein aussi qui pouvait vraiment perturber la vie d'un couple dans les années 1960.


L'idée du film

Comme l'explique la réalisatrice Mary Haverstick dans la vidéo (en deux parties), elle s'est inspirée d'une nouvelle écrite par sa mère sur la visite d'une maison et puis elle en a fait un très beau film où la fille prend un peu le contrôle sur sa mère alors que celle-ci se trouve dans une grande détresse à la suite de sa maladie et de son opération.

On se marie pour trouver le bonheur, le soutien, et voilà qu'après plusieurs années de mariage et la naissance d'un enfant, la situation a changé, l'homme et la femme semblent préoccupés par des problèmes complètement différents. On dirait qu'ils ne se voient ni ne s'entendent plus.


Le cancer

Les seins, les hommes qui aiment les femmes vous le diront, sont d'une importance cruciale dans la force de séduction d'une femme. Or, dans les années 1960, la guérison du cancer du sein passait obligatoirement par l'ablation pure et simple, et les femmes se retrouvaient à devoir porter une prothèse peu convaincante servant à masquer, sous les vêtements, la disparité de leur poitrine. Alors comment faire survivre l'amour à une telle épreuve et comment poursuivre le dialogue à la maison.


En somme
Le film est effectivement lyrique et poétique ; des poèmes écrits par la mère de la réalisatrice sont récités ici et là. Un film qui est à la fois triste et rempli d'espoir, rassemblant d'excellents comédiens, tourné dans des paysages sereins et sous des nuages tout blancs couvrant à peine un ciel tout bleu.


HOME

États-Unis
Présenté au FFM 2008
Regards sur les cinémas du monde
2008 / Couleur / 84 min

ÉQUIPE DE PRODUCTION
Réalisatrice : Mary Haverstick
Scénariste : Mary Haverstick
Photographie :Richard Rutkowski
Montage : Mary Haverstick
Interprètes : Marcia Gay Harden, Marian Seldes, Michael Gaston, Eulala Scheel

Hyperliens pertinents
Festival des Films du Monde de Montréal
FFM, les films


Pour en savoir plus sur Montréal
• Quoi faire à Montréal : calendriers culturels
• Articles en français
News